AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
C. Oprah Crawford


member +



✎ MESSAGES : 11
✎ DATE D'INSCRIPTION : 02/09/2013
✎ CELEBRITE : Sexy Marloes Horst.


Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) Empty
MessageSujet: Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish)   Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) EmptyLun 2 Sep - 9:18


Caprice Oprah Crawford

mais appelez moi la Princesse*


Dans la vraie vie, je m'appelle Lisa mais, on m'appelle parfois Babydoll ou Panda.. J'ai 16 ans et toutes mes dents. J'ai connu le forum sur/par Bazzart, il me semble et je le trouve plutôt SO SEX' Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3709144545 . Et mon dernier mot sera : BANANAAA Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 784102911  .
Oprah c'est moi , je viens de la famille Crawford J'ai 21 ans et je suis née à Los Angeles le 17 juillet 1992. Pour gagner ma vie, je suis la fille bien-aimée du PDG d'une célèbre industrie de cosmétiques et je suis actuellement Célibataire. J'aime les hommes et d'ailleurs on me dit souvent que j'ai une tête de Marloes Horst. Je fais parti des Fucking Perfect.



I. Votre ami vient de se faire larguer. vous...
essayez de le faire rire le plus possible.
l'écoutez attentivement.
le faites boire ou l'envoyez parler à quelqu'un d'autre.
essayez de le conseiller et de lui parler.
lui parlez de quelqu'un qui est sûrement plus triste que lui: toujours pire que toi.


II. Tu gagnes un saut en parachute, tu fais quoi?  
vous foncez. Vous le ferez même tout les jours
vous hésitez mais le faite quand même. Et à la fin, vous êtes même susceptible d'aimer ça!
vous ne le faites pas mais vous le regrettez...
un saut en parachute? non mais je tiens à ma vie!


III. La soirée de l'année bat son plein, tu est...
celui qui drague, qui séduit, ou qui se fait draguer.
celui qui se déchaîne sur la piste de danse et boit à tue-tête.
celui qui reste assis, ou danse timidement
celui qui n'est pas là, qui préfère dormir chez lui. les fêtes c'est pas vraiment mon truc


IV. Ce que les filles/garçons aiment chez toi, c'est ...
que tu t'énerves très rarement, tu sais raisonner les gens et tu sais écouter. Calme, responsable, et posé.
parce que tu es toujours partant(e) pour tout, que tu te laisses jamais démonter par la vie, et que t'es optimiste, sociable, et généreux.
parce que tu as toujours quelque chose à raconter, que tu supportes pas que les gens soient tristes alors tu fais tout pour rendre les gens heureux autour de toi!
parce que tu laisses pas la vie t'atteindre, t'es prêt à tout, tu te fou de la vie et des règles. Tu vois le monde à ta façon et tu aimes vivre. Tête brûlé, et jamais découragé, voilà ce qui plaît.


V. Imaginons que t'es un personnage de télévision, tu serais plus

Un(e) dragueur(se) invétéré(e) comme Barney Stinson de HIMYM
Un(e) accro aux potins comme Lili Aldrin de HIMYM.  
Un(e) calme et attentif comme Ross Geller de Friends
Un(e) responsable qui n'oublie jamais rien comme Linette Scavo de Desperate Housewife
A côté de la plaque comme Phoebe Buffay de Friends
A t'attirer des ennuis comme Jeremy Gilbert de Vampire Diaries
A vivre à fond à l'heure et à toujours vouloir se mêler des choses comme Caroline Forbes de Vampire Diaries.


VI. Quand ton groupe décide de partir en vacance, tu  

organise le tout, motive la troupe, meneuse en herbe
es celui qui est le dernier au courant, tu suis souvent, sans dire quoi que ce soit, cinquième roue en herbe
es partante, mais tu supportes pas d'organiser alors tu laisses tout au meneur, suiveur en herbe
es inquiet, tu y vas parce que tu te dis que c'est cool, mais non sans hésitez...


VII. Quand tes amis parle de toi, ils disent quoi?
?

Qu'elle est super friquée ou super canon... haha, non, plus sérieusement ! Capri-... ahem, ahem. Évitez de l'appeler par son premier prénom si vous ne souhaitez pas la vexer pour quelques décennies. Bref, Oprah est une demoiselle semblable à un magnifique cygne. Royal, majestueux ainsi que hautain... sûrement une impression donnée par les revenus mensuels de ses parents et la taille de sa baraque... ainsi que par ses fringues de marque. Néanmoins, l'héritière des Crawford est loin d'être ce ravissant cygne aux allures d'empereur. Certes, elle est belle, jeune, riche, bien élevée... Mais elle ne reste qu'une simple poupée de porcelaine enfermée dans une image de gentille fifille à son papa.  Alors ça l'énerve, ça l'agace. Parce qu'elle ne désire pas rester à ce second rôle de fille de bourges pourrie gâtée jusqu'à la moelle. Pourtant c'est ce qu'elle est. Tristement, mais réellement, elle reste une fillette monstrueusement gâtée aux yeux de tous. Elle possède l'attitude d'une fille gâtée, la carte bleue, les billets et la folie dépensière d'une gamine gâtée. Mais ce n'est pas sa faute, elle est née avec une cuillère en or dans la bouche et elle s'est habituée à cette vie luxueuse que ses parents lui ont offert dès sa naissance. Alors parfois, certes, elle agit de manière capricieuse voire même égoïste. Ce n'est pas une mauvaise fille, pourtant. C'est juste qu'on ne lui a jamais dit non, qu'elle a toujours obtenu ce qu'elle désirait et qu'elle pense naïvement que tout peut s'acheter dans le monde avec quelques précieux billets verts. Malgré ses 21 années, elle reste d'une certaine innocence voire idiotie enfantine. Malheureusement, comme dans la plupart des cas, les enfants gâtés et enfermés dans leur joli palais ont une insatiable envie de découvrir les « vilaines choses à ne pas faire »... et c'est le cas d'Oprah. Elle rêve de s'échapper de cette tour d’ivoire vide, s'en aller loin des réceptions, des robes qui valent des millions, des diamants et des paillettes pour découvrir un monde qui sort tout droit d'un de ces films pour ados. L'imaginant dur, souillé par le sang et la luxure, sentant l'alcool et la décadence à plein nez, sans oublier les gangs, la drogue, la violence et les plaisirs interdits... oui, elle imagine qu'en dehors de sa banlieue chic, quelques boîtes prestigieuses et autres endroits cotés, le monde est une représentation   de « Moi, Christiane F. 13 ans, droguée, prostituée. » à tous les coins de rue. Une véritable princesse en somme, qui ne croit pas au Prince charmant ayant une préférence – presque prévisible- pour les mauvais garçons. Belle et souriante, sûre d'elle dans son univers, fêtarde, très susceptible, sachant utiliser son charme et ses beaux yeux pour obtenir ce qu'elle souhaite, utilisant son argent dans absolument tout et n'importe quoi... Une princesse, en somme.  


VIII. On a tous nos petits secrets, et toi? Tes tocs et habitudes honteuses?

Si quelque chose lui semble impossible (ce qui est très rare), elle utilise de l'argent pour l'acheter, que ce soit quelque chose ou quelqu'un. ♔ Elle possède deux gardes-robes, plus une dédiée aux robes et autres parures achetées pour les grandes occasions. ♔ Elle ne sait ni faire la cuisine, ni le ménage, ni même s'occuper d'une plante. ♔ Elle suit des cours particuliers pour, un jour, prendre la relève au sein de l'entreprise de son père bien que cela ne la passionne guère. ♔ Elle a une sainte horreur qu'on la traite de « gamine capricieuse » ou encore de « fille à papa bien sage ». ♔ Elle rêve secrètement de braver les interdits et de se la jouer « bad girl ». ♔ Ses parents n'habitent plus dans la même maison qu'elle depuis ses 15 ans. ♔ Elle est horriblement réaliste et amère sur certains sujets. ♔ Il lui arrive de dire des choses détestables lorsqu'elle se croit en position de faiblesse. ♔ Elle reste très fière et ne supporte pas de se justifier auprès des autres. ♔ Lorsque son intérêt se dirige vers une personne en particulier, elle peut très vite devenir pot-de-colle. ♔ Elle garde une certaine rancune envers ses parents. ♔ Elle est effrayée par la solitude qu'elle endure lorsqu'elle rentre chez elle, c'est une des raisons qui la poussèrent à prendre un chien. ♔ Est accro aux bouquins à l'eau de rose, aux films dramatiques, aux câlins, aux vêtements de marque, à son chien Diamond, et aux pâtisseries marocaines. ♔ Garde son portable constamment sur elle. ♔ Prend deux bains par jours. ♔ A la mauvaise habitude de taper du pied sur le sol lorsque quelque chose ne lui plaît pas. ♔ Est très sensible aux odeurs. ♔ Ne supporte pas qu'on l'ignore ou qu'on lui coupe la parole. ♔ Fait souvent la moue souvent sans s'en rendre compte. ♔ Craque pour les « bad boys ». ♔ Elle ne tient absolument pas l'alcool. ♔ Même si elle ne l'avouera jamais, elle adore être flattée et elle aime se sentir séduisante pour la gent masculine. ♔ Il lui arrive de passer jusqu'à 3 heures dans la salle de bain uniquement pour se maquiller et se coiffer. ♔ Elle est allergique aux acariens. ♔ Elle lime ses ongles lorsqu'elle s'ennuie.



Let me know you, let me love you

Le sable blanc, l'air marin, la cadence monotone de la marée et le roulis impressionnant des vagues. Cela ressemble à Los Angeles, sans y ressembler. C'est L.A, sans réellement l'être. Mais ce n'est pas si différent, n'est-ce pas ? C'était ce que se répétait inlassablement Oprah, petite tête d'une dizaine d'années ornée de longs cheveux couleur de blé. Debout sur une pile de livres qu'elle avait soigneusement installé près de la rambarde de sécurité du balcon -étant encore trop petite pour voir au-dessus de celle-ci-, la petite princesse aux yeux d'azur observait son nouvel environnement d'un œil dubitatif. « Alors mon cœur, notre nouvelle maison te plaît ? » la petite tête blonde ne prit même pas la peine de tourner son visage vers son interlocutrice, elle était pourtant belle sa mère à cette époque, avec ses longs cheveux de jais et sa peau  brune, habillée d'un tailleur encore plus cher que celui d'hier. « Elle est plus petite que l'ancienne... » Oprah était déjà habituée depuis bien longtemps au luxe qu'offrait une des plus grandes demeures de la cité des Anges, et malgré que cette villa ait la capacité d'héberger quatre familles nombreuses elle lui semblait des plus ridicules. Bien que ce soit plus par bouderie que par réelle opinion sur l'endroit en lui-même. Elle n'avait que dix ans, avec ses lèvres roses et ses cheveux de poupée, elle était riche et chanceuse mais elle se sentait comme la petite fille la plus malheureuse au monde. Ce n'était pas le fait même de déménager qui la rendait si triste, ni même le fait d'avoir dû quitter tout ce qu'elle connaissait par simple caprice de la part de sa mère, c'était uniquement parce qu'elle avait l'impression de n'être qu'un simple bagage parmi tant d'autres. « Je sais que L.A va te manquer, mais tu verras, tu finiras par t'habituer à la vie ici. Regarde-moi ces paysages ! Ici, je vais pouvoir pratiquer mon art avec joie. » Annabella Glory Crawford était une célèbre photographe toujours à l'affût de la perfection. Malheureusement, si Oprah est une princesse, sa mère est une reine des plus capricieuses. Son mari n'ayant ni le temps, ni la patience de s'opposer à elle, il lui cède absolument tout. Partir de Los Angeles pour s'installer en Australie sur un simple coup de tête ne fut pas la seule requête égoïste qu'elle fut, il suffit de regarder Oprah. Le simple fait d'avoir un enfant fût un caprice, d'où le premier prénom de son cher bijou d'ailleurs. Cela ressemblait à quelque chose comme ça ; « Je veux un enfant, maintenant, tout de suite ! J'en prendrais grand soin, c'est promis ! Alleeeer... » et son époux a abdiqué. Pourtant, elle ne s'est jamais réellement occupée d'Oprah. Ayant trouvé cela bien trop difficile de s'occuper d'un jeune enfant, elle a confié la petite à de nombreuses nounous chargées d'être aux petits soins avec sa chère fille. « C'est parce que papa ne nous aime plus qu'il n'est pas venu avec nous ? » En réalité elle savait pertinemment que des deux, c'était son père qui l'aimait le plus. Il était juste trop occupé avec son boulot. Et elle savait également qu'elle passerait toujours au second plan face à l'industrie Crawford dans l'esprit de son père. C'était sans doute le prix à payer pour avoir des robes dignes des plus belles marquises, des bijoux à la beauté étincelante ainsi que tout ce luxe dans lequel elle baignait depuis toute jeune. « Mais non, ce n'est pas qu'il ne nous aime plus. Ton père est juste un idiot toujours pris par son travail, tu sais bien qu'il ne pense qu'à ça ! Bref, Gwendolyn a terminé de préparer ta chambre. Va te  débarbouiller avant de passer à table. » Oprah tourna enfin son visage angélique vers sa génitrice qui, elle, regardait avec intérêt un book photos de divers paysages australiens. Hésitante, la petite froissait nerveusement sa robe, n'osant poser une question dont, au fond d'elle, elle savait la réponse. « Tu manges avec moi aujourd'hui ? » Un soupir s'échappa des lèvres cinabres de Madame Crawford, levant enfin ses yeux du book pour regarder sa chair et son sang « Caprice, tu sais pourtant que je n'ai pas le temps !... D'ailleurs, je dois partir maintenant si je ne veux être en retard pour mon premier boulot. Aller, je te laisse, à demain sans doute. » Un vague signe de la main, le vacarme de ses talons hauts s'éloignant peu à peu et la porte qui claque. Elle se trouvait désormais seule sur le balcon. Oui, c'était sûrement le prix à payer pour être née Caprice Oprah Crawford.

« Bien sûr que j'ai déjà fumé ! » La petite blonde qu'était Oprah à 12 ans n'avait pas sa langue dans sa poche. Face au petit brun d'une année de plus qu'elle, elle ne s'empêchait pas d'hausser le ton pour prouver qu'elle était une vraie femme. Malheureusement, c'était un mensonge. Juste une manière d’impressionner le garçon plus âgé à ses côtés. Timothy Stain Walker. Stain, pour faire plus simple -surtout qu'il râlait quand il entendait son premier prénom.- était un jeune brun à peine plus vieux qu'elle qui habitait dans un des nombreux quartiers de Broome. Elle l'avait connu par hasard quand celui-ci avait balancé -malencontreusement- un pétard dans le jardin des Crawford. Sa mère lui avait évidemment interdit de l'approcher. Sa chère fille fréquenter un garçon de classe moyenne dont tout un tas de rumeurs sordides circulaient sur sa famille ? Et puis quoi encore ! L'inciter à la drogue ? Enfin bref. Le genre de réaction pompeuse qu'ont les parents bourgeois. Malheureusement, Oprah ne put s'empêcher d'être intriguée par la gamin. Depuis le jour du pétard, ils se voyaient « secrètement » dans un petit parc à l'abri des regards. En réalité, Oprah ne se souvient guère de la raison pour laquelle ils avaient sympathisé. Mais ils s'étaient accrochés l'un à l'autre, et ils ne rataient jamais un rendez-vous. C'était leur manière de décompresser. D'entrer dans leur petite bulle à eux. Le moyen pour Oprah de quitter sa villa avec l'excitation de braver un interdit. « Ah ouais ? Ben tire alors ! » Stain était un garnement. Il faisait des farces, répondait aux adultes, envoyer se faire voir les règlements et sembler passer sa vie en vadrouille. Tout ce que la princesse Crawford n'était pas. Il fumait, il commençait même à boire et ne s'empêchait en aucun cas de consommer de la marijuana lorsqu'il traînait avec ses potes plus âgés. Il lui tendait la cigarette, les sourcils haussés en une mine peu convaincue par les propos de la jeune blonde. Et il avait raison. Il savait très bien qu'Oprah était une princesse pourrie gâtée qui ne ferait jamais rien de mauvais dans sa vie hormis épouser un autre gosse de riches qui finirait bien par la tromper avec la jolie et sexy femme de ménage... ou avec sa secrétaire. La plus jeune prit son courage à deux mains, voulant prouver qu'elle n'était pas une simple gamine riche. Elle prit la cigarette entre deux doigts, l'approchant de ses lèvres, humant cette forte odeur qui imprégnait rapidement les tissus. Elle déglutit difficilement avant de placer le bâton de nicotine entre ses lèvres, finissant par aspirer un grand coup sur celui-ci avant de s'étrangler avec le goût amer de la chose, sous les rires incessants du petit Walker. « Ah oui ! Je constate, tu fumes depuis longtemps, t'es même vouée au cancer, haha ! » elle fronça les sourcils tout en terminant de cracher ses poumons avant de se lever pour écraser la cigarette à peine commencée sur un arbre, sous le regard scandalisé de Stain. Il se leva d'un coup, la mine renfrognée « T'es dingue ? C'était ma dernière cigarette ! Ça pousse pas sur les arbres, hein ! » Elle laissa tomber la clope à terre, l'air penaud, lui souriant -presque- innocemment. « J'ai décidé d'arrêter. C'est mauvais pour la santé. Et comme je ne veux pas que tu attrapes un cancer, je t'aide. » elle haussa les épaules comme si tout ceci était complètement logique. Le brun fronça les sourcils, croisa les bras et commença à quitter le petit parc, l'air furibond. « J'me casse ! J'en ai marre de la princesse Caprice ! » elle le regardait s'éloignait, une boule se forma au niveau du ventre de la blonde « Tu ne peux pas me laisser ! Tu dois me raccompagner ! Et si je me faisais kidnapper et violer ? » en réalité elle s'en moquait. Elle ne voulait simplement pas qu'il soit fâché contre elle. C'est tout. Mais elle était déjà trop fière pour l'avouer. « J'm'en branle ! » le brun quitta le parc en fulminant, sans se retourner. Pour qui se prenait-elle, après-tout ? Elle n'était pas la reine, et sa gueule d'ange ne pouvait pas la sauver à tous les coups. Bien qu'il faille avouer qu'il l'avait toujours trouvé très mignonne. Mais ce n'était pas la question. Cette cigarette écrasée était la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Plus il avançait dans la rue, plus il ralentissait, plus sa colère redescendait. Il se stoppa net au milieu du chemin avant de se retourner vivement pour courir jusqu'au petit parc. Elle était sans doute partie, il n'avait pas à s'inquiéter. Elle était rentrée. Ou alors elle avait appelé sa bonniche pour qu'elle vienne la chercher. Elle devait être dans sa chambre en train de fulminer contre lui... non, il voulait qu'elle soit là. Alors il courut vers l'entrée de leur lieu secret, évitant un dérapage qui aurait pu mal finir, et se mit à regarder dans tous les coins avant de tomber sur une forme près des buissons. Il aurait pu la reconnaître entre mille petites têtes blondes. Son frêle corps replié contre lui-même, ses longs cheveux d'or lâchaient autour d'elle, ses sanglots incontrôlés qui s'élevaient dans les airs. Il s'approcha tout doucement d'Oprah, celle-ci relevant la tête immédiatement avant de prononcer d'une voix cassée, les joues trempées « Je suis désolée Stain... ».

Au final, ils s'enlacèrent pendant une dizaine de minutes, manière à eux d'oublier toutes les vilaines choses qu'ils avaient pu faire ou dire à l'autre. Une simple étreinte qui fonctionnait comme une ardoise magique. Stain était un jeune voyou, Oprah une princesse. Au fond, leurs chemins ne devaient jamais se croiser. Mais, désormais, Oprah n'arrive plus à imaginer sa vie sans que Stain n’apparaisse à un moment ou un autre dans la trame principale.

Un petit caillou... deux petits cailloux... trois petits cailloux... et une vitre brisée. Il faisait nuit, totalement et complètement nuit. Sombre, comme si le soleil n'avait jamais existé, et triste comme s'il allait pleurer. En réalité, l'humeur du ciel d'aujourd'hui en disait long sur la météo de demain. Il était pourtant rare qu'il fasse gris, ici, à Broome sur une des côtes australiennes. Mais tout peut arriver après tout. Ce soir-là, la princesse aux longs cheveux blonds ne dormait pas. Malgré l'heure, malgré ce temps de chien et malgré la fatigue qui commençait à engourdir ses membres. Elle ne dormait pas malgré ses quinze années qui lui demandaient un minimum de repos. Elle ne dormait pas pour la simple et bonne raison qu'elle l'attendait, allongée sur son grand lit à baldaquin. Oui, lui. Le mauvais garçon, la tête brûlée, le casse-cou... il était pourtant si rare qu'elle reçoive un SMS de lui. Habituellement -contrairement à autrefois- elle ne le voyait pas régulièrement. Stain faisait partie des personnes qui avaient besoin de liberté, de s'évader loin de leur vie merdique et de n'agir que par eux-même. Cela faisait presque deux mois qu'elle n'avait plus de nouvelles. C'était toujours lui qui venait à elle et jamais l'inverse. Il ne lui avait jamais dit où il résidait, ni où est-ce qu'elle pouvait le trouver, ni même comment savoir s'il allait bien. Cela faisait bien longtemps qu'elle avait cessé de lui envoyer des SMS, il ne répondait jamais. Et les coups de fil finissaient toujours par mener à la boîte vocale par défaut du cellulaire que le brun possédait. Au final, cela la vexait tellement qu'elle se disait qu'elle s'en foutait totalement de sa pomme et qu'il pouvait bien avoir des problèmes, ce n'était en aucun cas le sien. Malheureusement, elle ne pouvait le nier, dès qu'il partait il lui manquait. Elle avait tout tenté depuis qu'elle le connaissait pour le garder auprès d'elle. L'acheter avec des fringues, un nouveau téléphone portable, un briquet de marque et même un blouson en cuir qu'il désirait depuis qu'ils se connaissaient. Il avait toujours tout refusé. Même les cadeaux les plus luxueux. Il s'en foutait. Il se moquait presque d'elle quand elle souhaitait lui acheter quelque chose. Au final, bien qu'elle ne l'avouerait sans doute jamais devant lui, le fait qu'il refuse de rester avec elle lui faisait bougrement mal. Elle avait l'impression d'être insupportable, avec son petit caractère de bourge, à ses yeux. Elle le trouvait égoïste de ne venir que lorsqu'il en avait envie alors qu'il n'était jamais là quand elle avait envie de le voir. Pourtant, elle savait pertinemment qu'il avait -étrangement- toujours été là lorsqu'elle se sentait aussi seule qu'abandonnée et ,qu'au fond, c'était elle l'égoïste qui souhaitait juste le garder pour elle comme une enfant garderait jalousement son doudou. Ça avait toujours été un peu ça ; Stain était un lapin -ou tout autre bestiole mignonne- en peluche qu'elle ne voulait partager avec personne, malheureusement le doudou en question ne pouvait pas tenir en place un instant. Alors elle l'attendait, patiemment, sur son lit, le cœur battant au rythme d'une locomotive affolée. Sa mère lui avait interdit il y a bien longtemps de le revoir -le qualifiant de mauvaise fréquentation- mais elle s'en moquait éperdument. Et puis elle ne serait bientôt plus là, sa mère. A cette pensée son cœur se serra si fort qu'elle crut l'entendre imploser. Elle allait partir. Partir loin. Sans elle. Elle ne voyait plus son père et elle ne verrait plus sa mère. C'était peut-être la vraie raison pour laquelle elle avait envie de le voir. Non pour lui, pour savoir s'il va bien, mais juste pour se faire consoler du départ de sa génitrice. C'était peut-être ça, après-tout. Les pensées de la demoiselle furent bien vite interrompues par un bruit de verre cassé. Elle se leva immédiatement de son lit royal pour enfiler ses chaussons en fourrures avant de sortir de sa chambre pour pénétrer dans le couloir du deuxième étage. On pouvait entendre des pas au rez-de-chaussée, se rapprochant, s'éloignant avant de stagner à un endroit  particulier. Elle descendit les marches du grand escalier quatre par quatre, manquant de glisser et de tomber la tête la première. Pourquoi tant de précipitation ? Maintenant qu'il est là, il n'allait pas s'en aller tout de suite. Mais c'est ce qu'Oprah redoutait avec le jeune Walker, qu'un instant il soit présent et la seconde d'après... un simple souvenir. Alors elle se pressait, arrivant au rez-de-chaussée, essoufflée et ayant la désagréable impression d'avoir couru un marathon, elle s'offrit quelques secondes pour reprendre son souffle avant de constater qu'une des vitres de l'entrée était brisée. Il aurait sans doute pu sonner à la porte. Mais ça n'a jamais été son genre. La lumière allumée de la cuisine attira immédiatement l’œil de la blonde qui  ne put s'empêcher de pouffer de rire intérieurement. Elle reprit convenablement son souffle avant de pénétrer dans la cuisine américaine dont sa mère était si fière. Enfin, elle s'en était lassée maintenant, comme de sa fille.

Il était là. Vraiment là. Voûtant son dos pour fouiner dans le frigo, s'étant déjà permis de sortir une bouteille de vin que la génitrice Crawford avait acheté une fortune -le vin français de haute qualité étant hors de prix- ainsi que deux verres. Oprah ne buvait pas. Il le savait, mais il aimait la taquiner sur le fait qu'un simple verre puisse la mettre K.O. « Gwendolyn va encore penser qu'on nous a cambriolé. » elle s'était simplement assise sur l'un des tabourets en hauteur qui entouraient le bar de la cuisine, balançant cette phrase d'un ton calme. Trop calme. Beaucoup trop calme comparée à la tornade qui s'abattait dans son esprit. « J'emmerde ta bonniche. » Il sortit enfin son nez du frigo pour claquer la porte de celui-ci, un bac de crème glacée dans les mains. Elle put enfin voir son visage, son regard perçant, et ses quelques tatouages. Il en possédait un nouveau d'ailleurs. « Tu ne m'as pas donné de nouvelles depuis longtemps. » elle se mordit immédiatement la lèvre pour avoir sorti cette connerie. Il fallait constamment qu'elle surveille ses propos face à Stain. La moindre petite parole affective étant une faille pour lui faire reconnaître qu'elle ne pouvait plus se passer de lui. Un sourire en coin se glissa sur les lèvres du brun tatoué tandis qu'il allait s'installer  au bar en face d'elle. « Je t'ai manqué ? C'est mignon. Adorable, même. Mais ne t'en fais pas, je mange bien tous les jours et je ne me suis pas encore fait de piercing à la queue. » Elle détestait ça. Vraiment. Sa fierté de petite bourge  lui donnait envie de l'étriper pour se foutre d'elle ainsi. Un autre jour elle aurait peut-être ri, ou gueuler, ou simplement souffler d'exaspération. Mais... ce n'était pas le bon jour. Alors elle la ferma, parce qu'elle n'avait rien d'autre à dire. Rien d'autre à exprimer hormis une mine fatiguée et morne. Stain remarqua bien vite ce silence désagréable. Le genre de silence qui prouvait que quelque chose clochait. Que quelque chose n'allait pas. Alors il continua, en prenant son air décontracté habituel. Comme si rien ne le touchait, rien ne l'atteignait, pas même ces bleus qui ornaient ses bras et sa joue. « J'ai vu des valises dans l'salon. Vous partez en vacances à Ibiza ? N'oublie pas de me ramener des souvenirs, j'pourrais sûrement tirer un bon prix de quelques photos de toi en bikini. » Il souriait, il ricanait. Comme s'il flottait au-dessus de toute cette misère humaine. Tel un nuage qui ne se laissait pas rattraper par toute cette merde qu'était le quotidien. Il avait toujours été ainsi. Pourtant, les commérages vont vite, surtout entre femmes de ménage, et on murmurait tous que la famille Walker n'était pas des plus idylliques. On chuchotait que la mère était réduite à prendre des antidépresseurs pour oublier. Oublier quoi ? Et que le père n'était qu'un ivrogne qui passait son temps à boire dans le trou à rats du coin. On susurrait même qu'il battait son propre fils. Fils qui n'était qu'un bon à rien qui n'allait jamais en cours. Stain ne parlait pas de lui. Même à Oprah. Pourtant elle s'en doutait en voyant les bleus qui s'accumulaient sur sa peau blanche. Au fond, elle se disait juste que c'était impossible, que cela n'existait que dans les films. Ce n'était que des commérages, il lui aurait dit sinon, n'est-ce pas ? « Un verre, princesse ? » Son sourire en coin restait plaqué sur son beau visage. Elle se trouvait immonde. Stain devait sûrement avoir des problèmes pour disparaître ainsi. Et elle chouinait parce que sa mère l'abandonnait pour son boulot. Abandonner. Ce mot résonna si fort dans son crâne qu'elle crut perdre pied. Comme un choc, une alarme que son âme déclencha par pur instinct. Une manière de stabiliser son esprit. Elle ne répondit rien, elle avança juste sa main jusqu'à celle du jeune homme tatoué, laissant un flot de larmes coulaient paisiblement sur ses joues avant de fondre en larmes sur le bar. Serrant fermement la main de Stain, seul point d'ancrage assez solide pour supporter sa solitude. « R-... r-res...tes avec m-...moi... » Ses paroles, coupées par ses hoquets et ses pleurs incessants, en devenaient presque incompréhensibles. Mais Stain avait compris. Il avait juste compris l'essentiel. Qu'elle ne partait pas en vacances. Qu'elle se sentait seule. Qu'elle n'avait plus personne hormis son ignoble bonniche et que ces simples mots brisés étaient le symbole de sa détresse. Comme toute réponse il se leva, gardant fermement les doigts de la petite princesse entre les siens, et se dirigeât vers l'escalier. Il ne prit pas la peine d'éteindre la lumière, ni de ranger, ni même de terminer son verre. Il l'emmena juste dans sa chambre, la laissant pleurer tout son saoul en paix, gardant sa main ancrée dans la sienne.

Cette nuit-là elle s'endormit comme une enfant. Une enfant ayant trop pleuré. Paisiblement endormie sur son oreiller en plumes. La main occupée à serrer celle d'un mauvais garçon, endormit à ses côtés, qui prenait soin de la princesse qu'elle était.

Au final, tout ça n'était peut-être jamais arrivé. C'était peut-être une hallucination sur plusieurs années. Un simple rêve qu'elle faisait tous les soirs. C'est l'explication la plus logique qu'elle p-... « Non, mais j'te jure ! Tu te rends compte de ce que ce salopard de Bryan m'a fait ?! Et dire que je lui aurais tout donné ! » Oprah soupire, allongée sur son transat au bord de sa piscine, aux côtés d'une... d'une quoi ? Le terme amie ne vint même pas lui effleurer l'esprit. Une connaissance. Peut-être bien. Elle l'avait juste -comme la plupart des personnes qu'elle rencontrait- croisé dans une boîte de nuit et cette fille avait décidé qu'elles s'entendraient bien. Enfin, la princesse s'en foutait. Cette fille n'était pas différente des autres après tout. Elle s'était habituée aux abrutis depuis l'temps. « Il n'a juste pas fêté l'anniversaire de ton chien, c'est pas si terrible que ça. » Elle en avait marre de ce genre de discussions idiotes qui la faisait passer pour une simple d'esprit. Elle en avait vraiment ras-le-bol. Et cette envie de tout foutre en l'air s'était amplifiée depuis son vingt-et-unième anniversaire. Les sorties dans des soirées de bourges, les cours particuliers que le paternel Crawford l'obligeait de suivre, sa mère qui lui envoyait hypocritement des cartes postales alors qu'elle se tapait sans doute tous les mecs qu'elle croisait, et sa femme de ménage qui l'emmerdait avec ses réflexions désagréables. Ça lui foutait les nerfs. Elle avait envie de tout laisser en vrac. Mais elle ne pouvait pas. Son père comptait sur elle pour reprendre la suite de la compagnie et elle ne pouvait pas lui faire faux bond. Par sur un sujet aussi important pour lui. « Ah oui ? Et dis-moi ce qui est pire que d'oublier l'anniversaire de mon trésor ? Tu as un chien, toi, tu devrais comprendre ! » Tiens, en parlant de Diamond, où est-il ? Il devait sûrement dormir dans son panier, il faisait trop chaud pour sortir vadrouiller aujourd'hui. Diamond aussi se sentait seul depuis qu'il ne venait plus. « Le tromper sept fois, par exemple... » Et elle, elle se sentait plus seule que jamais depuis sa « disparition » qui n'en était pas une. La brune dans le transat d'à côté gigotait dans tous les sens pour prouver son agacement. Quelle idiote. « Il ne l'a jamais su, alors je ne vois pas où est le problème ! » Au final, Oprah avait cessé de compter les jours jusqu'à sa nouvelle visite. Il ne viendrait sans doute plus. Il n'était peut-être même jamais venu. Elle lui semblait si loin l'époque où ils se voyaient « secrètement » dans leur endroit rien qu'à eux. Elle l'avait pourtant croisé, dans la rue. Impossible de se tromper. Sa taille, ses cheveux bruns, son regard bleu, ses tatouages particuliers et sa manière de se comporter. Elle ne l'avait pas interpellé. Il était pourtant à une simple terrasse de café. Stain l'avait vu. Elle le savait qu'il l'avait vu ce jour-là. Son regard tourné vers elle... mais il n'avait rien fait. Ni signe, ni sourire, ni rien. Il l'avait tout simplement ignoré, prônant l'indifférence. Une indifférence qui avait brisé Oprah en un instant. Ça et la jeune rousse qui l'accompagnait. Sa copine peut-être. Elle ne savait pas comment cela avait pu devenir ainsi. Deux ans, deux ans où ils ne s'étaient plus vu. Elle avait cessé de l'attendre. Cela ne servait plus à rien. Son mauvais garçon était parti, il devait s'être lassé. On finit toujours par se lasser d'elle. Il n'était pas si loin que ça pourtant. Mais elle avait l'impression qu'il se trouvait désormais à des années-lumière d'elle. Et ça lui rongeait le cœur. « Il ne savait pas que c'était l'anniversaire de ton chien, alors il n'y a pas de problème non plus, non ? » Désormais, elle trouvait sa vie tellement banale et ennuyeuse. Une vie dépourvut de frissons et d'excitations. Une vie de bourge, quoi. Elle fait semblant de s'amuser en claquant son fric dans n'importe quoi, en allant danser avec d'autres bourges, en bronzant près de sa piscine alors que la plage est juste à côté. « Oh, c'est vrai ça ! Oh mon Dieu, et moi qui l'ai traité d'enfoiré alors qu'il l'ignorait tout simplement ! Je vais de ce pas l'appeler pour qu'on se réconcilie. » Un faux sourire, un vague signe de la main et revoilà Oprah plongée dans ses pensées, ignorant la brune qui jacassait au téléphone. Dans le fond, c'était peut-être mieux ainsi qu'ils ne se voient plus. Après tout, sa mère lui avait toujours interdit de le fréquenter. C'est vraiment bidon comme excuse pour se rassurer.

Même si elle ne l'attend plus, même si elle n'ose pas venir à lui, même s'il l'a oublié, elle ne peut s'empêcher, en allant promener Diamond, de passer par le petit parc. Le seul et unique petit parc. Leur lieu secret, leur lieu à eux. Et d'y passer une heure entière à secrètement espérer qu'il réapparaisse au coin des buissons, son sourire espiègle au coin des lèvres, les mains dans les poches, la clope sur l'oreille, comme autrefois. Comme elle l'avait toujours connu.




Code:
[b][color=darksalmon]Marloes Horst[/color] [/b]✎ [i][url=http://friendslikefamily.forumactif.org/u86]C. Oprah Crawford.[/url][/i]



_________________
La race humaine est ainsi faite que des êtres sains d'esprit seraient prêts à sacrifier leur jeunesse, leur corps, leurs amours, leurs amis, leur bonheur et beaucoup plus encore sur l'autel d'un fantasme appelé éternité.


Dernière édition par C. Oprah Crawford le Sam 14 Sep - 10:59, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J. Raphaël Wellington


Admin + we have got the power



✎ MESSAGES : 77
✎ DATE D'INSCRIPTION : 31/08/2013
✎ CELEBRITE : Stephen Amell

✎BUSY IN : héritier de la compagnie familiale Wellington. Mais il préfère lui la compagnie des fleurs.

Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) Empty
MessageSujet: Re: Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish)   Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) EmptyLun 2 Sep - 9:27

Bienvenuuuuuuuuue Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3944894830  vu que tu es la fille d'un célèbre pdg il nous faudra un lien What a Face 

_________________
    love is a dream
    THEY'LL KEEP US APART AND THEY WON'T STOP, BREAKING US DOWN AND HOLD ME, OUR LIPS MURT ALWAYS BE SAELED..
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rapunzel P. Cresta-Oakley


member +



✎ MESSAGES : 166
✎ DATE D'INSCRIPTION : 13/08/2013
✎ CELEBRITE : holland roden


Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) Empty
MessageSujet: Re: Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish)   Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) EmptyLun 2 Sep - 19:29

bienvenuuuuue Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3709144545

_________________
 
try to hear my voice you can leave, now it's your choice maybe if i fall asleep, i won't breathe right maybe if i leave tonight, i won't come back i said it before, i won't say it again love is a game to you, it's not pretend maybe if i fall asleep, i won't breathe right can nobody hear me? i've got a lot that's on my mind i cannot breathe can you hear it, too? you kiss and you kiss and you love and you love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciara Eileen Keyes


member +



✎ MESSAGES : 118
✎ DATE D'INSCRIPTION : 19/08/2013
✎ CELEBRITE : Sophia Bush

✎BUSY IN : Avocate

Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) Empty
MessageSujet: Re: Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish)   Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) EmptyLun 2 Sep - 21:38

Bienvenue parmi nous jolie fille Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3709144545
Bonne chance pour ta fiche Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 1535041645

_________________
give me all of you, i give you all of me
Cause all of me loves all of you. Loves your curves and all your edges, all your perfect imperfections. Give your all to me, I’ll give my all to you. You’re my end and my beginning even when I lose I’m winning, 'cause I give you all me and you give me all you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Bryden Lowley


member +



✎ MESSAGES : 84
✎ DATE D'INSCRIPTION : 16/08/2013
✎ CELEBRITE : Dylan O'Brien.

✎BUSY IN : serveur dans un restaurant.

Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) Empty
MessageSujet: Re: Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish)   Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) EmptyLun 2 Sep - 22:46

elle est cro belle. Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 987141253 
bienvenue par minou. I love you 

_________________
But is it lying if you know that they don’t want the truth? Fell in love how could you? Trust your heart like only fools do. Go on let it bleed. To stick around you must be crazy. Go on let it bleed. I told you never to get used to me. I stay awake when you fall asleep. I told you you should never follow me but here we are, and you’re in too deep. I’m a whole lot of trouble. We’re in a whole lot of trouble. + Leona lewis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Nolan Hemingway


Admin + we have got the power



✎ MESSAGES : 523
✎ DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2013
✎ CELEBRITE : Richard Madden

✎ AGE : 27
✎BUSY IN : Directeur d'une entreprise dans le batiment

Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) Empty
MessageSujet: Re: Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish)   Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) EmptyLun 2 Sep - 23:20

BANANA POWA Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 1261653611
Bienvenue parmi nous ma belle Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 1535041645

Si tu as besoin de quoique ce soit fait nous signe Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 514404116

_________________
- it's where my demons hide -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana E. Sutherland


member +



✎ MESSAGES : 158
✎ DATE D'INSCRIPTION : 13/08/2013
✎ CELEBRITE : Astrid Berges-Frisbey

✎BUSY IN : Photographe

Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) Empty
MessageSujet: Re: Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish)   Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) EmptyMar 3 Sep - 0:28

Bienvenue Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 784102911
J'aime beaucoup ton pseudo Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 1208182403 !
Bon courage pour ta fiche !

_________________
Peux-tu peindre en milles couleurs l'air du vent ?
Il fut un temps où j'étais heureuse, où je riais, où je croyais qu'on pouvait être heureux. Et puis après, plus rien. Je crois que je suis morte le jour où tu m'as laissé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C. Oprah Crawford


member +



✎ MESSAGES : 11
✎ DATE D'INSCRIPTION : 02/09/2013
✎ CELEBRITE : Sexy Marloes Horst.


Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) Empty
MessageSujet: Re: Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish)   Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) EmptyMar 3 Sep - 14:15

Han. Merci à tous pour l’accueil ! Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 564162751 Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 1535041645  Comme je le pensais ce forum est super chaleureux, ça fait plaisir à voir ! Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 1208182403 Je tente de terminer ma fiche rapidement !

Raphaël - Mercii Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3709144545 et évidemment pour le lien, entre progénitures de bourges on se comprend What a Face

Bryden - Thanks et je te retourne le compliment, Dylan est so cute. Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 765678007 

Nolan - Le Banana power, vaincra Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 1261653611 Merci sinon, et je serais ravie d'harceler d'appeler le staff en cas de pépin Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3944894830 

Eleana - Merci, quant à moi je trouve que... ASTRID + PHRASE DE POCAHONTAS = ... Tu veux faire un bébé avec moi ? Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 101938885 *PAN*

_________________
La race humaine est ainsi faite que des êtres sains d'esprit seraient prêts à sacrifier leur jeunesse, leur corps, leurs amours, leurs amis, leur bonheur et beaucoup plus encore sur l'autel d'un fantasme appelé éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane C. Buckley


member +



✎ MESSAGES : 153
✎ DATE D'INSCRIPTION : 13/08/2013
✎ CELEBRITE : Jamie Dornan

✎ AGE : 24
✎BUSY IN : Chef d'Entreprise

Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) Empty
MessageSujet: Re: Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish)   Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) EmptyMar 3 Sep - 17:48

Bienvenue à Broome jolie demoiselle Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 2022221786
Bonne chance pour ta fiche de présentation Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 784102911
Et puis ton choix d'avatar, j'aime beaucoup Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3502274304 Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3350445140

_________________

L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible - Oscar Wilde

©️ KREAZEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Jade Lannister


Admin + we have got the power



✎ MESSAGES : 554
✎ DATE D'INSCRIPTION : 01/07/2013
✎ CELEBRITE : candice accola

✎BUSY IN : mecanic

Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) Empty
MessageSujet: Re: Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish)   Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) EmptyMar 3 Sep - 22:09

Shane C. Buckley a écrit:
Bienvenue à Broome jolie demoiselle Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 2022221786
Bonne chance pour ta fiche de présentation Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 784102911
Et puis ton choix d'avatar, j'aime beaucoup Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3502274304Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3350445140
Il a tout dit Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 564162751  bienvenue parmi nous Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3709144545 

_________________

    ⊹ it's better to burn out than to fade out.
    I've never knew what it was to be alone, no cause you were always there for me. You were always there waiting and ill come home and I miss your face so smiling down on me. I close my eyes to see.







ABSENTE MOMENTANÉMENT : MA BATTERIE D'ORDI VIENT DE ME LACHER Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3887579292 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana E. Sutherland


member +



✎ MESSAGES : 158
✎ DATE D'INSCRIPTION : 13/08/2013
✎ CELEBRITE : Astrid Berges-Frisbey

✎BUSY IN : Photographe

Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) Empty
MessageSujet: Re: Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish)   Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) EmptyMer 4 Sep - 0:48

C. Oprah Crawford a écrit:
Eleana - Merci, quant à moi je trouve que... ASTRID + PHRASE DE POCAHONTAS = ... Tu veux faire un bébé avec moi ? Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 101938885*PAN*
Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 1208182403 Pas de problème ! 🛏Réserves moi un lien Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3709144545!

_________________
Peux-tu peindre en milles couleurs l'air du vent ?
Il fut un temps où j'étais heureuse, où je riais, où je croyais qu'on pouvait être heureux. Et puis après, plus rien. Je crois que je suis morte le jour où tu m'as laissé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane C. Buckley


member +



✎ MESSAGES : 153
✎ DATE D'INSCRIPTION : 13/08/2013
✎ CELEBRITE : Jamie Dornan

✎ AGE : 24
✎BUSY IN : Chef d'Entreprise

Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) Empty
MessageSujet: Re: Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish)   Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) EmptyMer 4 Sep - 5:08

N. Jade Lannister a écrit:
Shane C. Buckley a écrit:
Bienvenue à Broome jolie demoiselle Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 2022221786
Bonne chance pour ta fiche de présentation Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 784102911
Et puis ton choix d'avatar, j'aime beaucoup Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3502274304Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3350445140
Il a tout dit Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 564162751  bienvenue parmi nous Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3709144545 
Anh la copiteuse ici Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 1247359821  Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 2405883471 Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 136413156 

_________________

L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible - Oscar Wilde

©️ KREAZEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Nolan Hemingway


Admin + we have got the power



✎ MESSAGES : 523
✎ DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2013
✎ CELEBRITE : Richard Madden

✎ AGE : 27
✎BUSY IN : Directeur d'une entreprise dans le batiment

Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) Empty
MessageSujet: Re: Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish)   Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) EmptyMer 11 Sep - 7:21

Coucou Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3350445140

Ca fait une semaine que ta fiche est postée et pas de nouvelles. As tu besoin d'un délai ? Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3709144545 Si on a pas de nouvelles, ta fiche sera archivée dans les jours à venir. Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 4145361002

_________________
- it's where my demons hide -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C. Oprah Crawford


member +



✎ MESSAGES : 11
✎ DATE D'INSCRIPTION : 02/09/2013
✎ CELEBRITE : Sexy Marloes Horst.


Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) Empty
MessageSujet: Re: Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish)   Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) EmptyJeu 12 Sep - 5:52

Je suis vraiment, vraiment désolée pour le temps que je mets à terminer ma fiche ! Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3887579292 
C'est la première fois que je prends autant de temps, c'est vraiment gênant. Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 2926630170 
Néanmoins, j'accepterais avec joie quelques jours de délais (J'ai écris la suite sur papier), la reprise des cours m'a pris tout mon temps en plus des dissertations et autres commentaires qui me pompent tout mon temps. Je compte terminer ma fiche ce week (si ce n'est plus tôt) sans faute. Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 1261653611 
Encore désolée pour cette lenteur. Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3887579292 

_________________
La race humaine est ainsi faite que des êtres sains d'esprit seraient prêts à sacrifier leur jeunesse, leur corps, leurs amours, leurs amis, leur bonheur et beaucoup plus encore sur l'autel d'un fantasme appelé éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riley A. Stevenson


Admin + we have got the power



✎ MESSAGES : 172
✎ DATE D'INSCRIPTION : 22/08/2013
✎BUSY IN : Maitre nagueur sauveteur

Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) Empty
MessageSujet: Re: Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish)   Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) EmptyJeu 12 Sep - 6:08

Je laisse un délai d'une semaine alors en espérant que tu trouves le temps pour finir ta fiche Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3350445140

_________________
On a tous besoin de croire que quelque chose existe au delà de la banalité du quotidien.
⊹ bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C. Oprah Crawford


member +



✎ MESSAGES : 11
✎ DATE D'INSCRIPTION : 02/09/2013
✎ CELEBRITE : Sexy Marloes Horst.


Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) Empty
MessageSujet: Re: Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish)   Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) EmptySam 14 Sep - 7:15

Merci encore pour le délais !
J'ai terminé ma fiche ! Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3709144545  Ce n'est pas du grand art, navrée. Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 2805421465 
Et encore désolée pour le temps que j'ai pris à la terminer. Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 2926630170 

_________________
La race humaine est ainsi faite que des êtres sains d'esprit seraient prêts à sacrifier leur jeunesse, leur corps, leurs amours, leurs amis, leur bonheur et beaucoup plus encore sur l'autel d'un fantasme appelé éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riley A. Stevenson


Admin + we have got the power



✎ MESSAGES : 172
✎ DATE D'INSCRIPTION : 22/08/2013
✎BUSY IN : Maitre nagueur sauveteur

Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) Empty
MessageSujet: Re: Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish)   Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) EmptySam 14 Sep - 23:29


Congrats! You're in!

Te voilà maintenant validé(e). Félicitation.
Très jolie fiche ! Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 564162751 J'adore ton personnage ! Il nous faudra un lien d'ailleurs Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3350445140

Tu peux allez désormais, faire ta fiche de liens. Tu vas voir, sur le forum on est une grand troupeau d'amis Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 564162751 Et si tu as besoin créer ton scénario ou ta bande d'amis Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 564162751 Afin de bien commencer ton aventure, je te conseille d'aller recenser ton métier et de demander ta maison.

Bon rp, bon jeu, et câlin virtuel Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) 3838686913


_________________
On a tous besoin de croire que quelque chose existe au delà de la banalité du quotidien.
⊹ bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) Empty
MessageSujet: Re: Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish)   Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Oprah ♔ She used to be a Pearl (finish)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pearl buckskin?????
» pearl izumi tri Fly
» P40 à Pearl Harbor
» 11 - 58 IC... Black Pearl de l'Espoir
» Pearl Izumi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ma bande de pote :: (two) between us :: born to die :: fiches validées-